Cire Trudon

En 1643, Claude Trudon devient le propriétaire d’une boutique rue Saint-Honoré. Il y développe une activité d’épicier et de cirier. Les bougies qu’il fabrique servent aux paroisses et à l’éclairage domestique. À la veille du règne de Louis XIV, Maître Trudon pose ainsi les premiers jalons de l'entreprise. Son fils Jacques devient ensuite un droguiste-cirier et pénètre à la cour de Versailles, en 1687, sous le titre d'apothicaire-distillateur de la reine Marie-Thérèse d'Autriche.

Filtres